À Rennes, les premiers appartements passifs voient le jour

Le Mardi 18 juillet 2017

C’est dans le nouveau quartier de la ZAC Beauregard que le premier bâtiment passif abritant des appartements a été inauguré, au mois de juin dernier.
En plus de son haut niveau de performance thermique, ce bâtiment jouit d’une architecture hors norme, suffisamment de raisons pour s’y intéresser de plus près.

À Rennes, un champ de pommes de terre
transformé en bâtiment passif

Auparavant, la ZAC Beauregard à Rennes n’était qu’un champ de pommes de terre qui s’étendait à perte de vue. Mais depuis juin 2017, les parcelles de terre ont laissé place à un quartier flambant neuf qui, à terme, sera en mesure d’accueillir 1 800 nouveaux logements (sociaux). À l’heure actuelle, un édifice en particulier semble trôner au milieu de la ZAC Beauregard : il s’agit d’un immeuble flambant neuf, innovant et écologique qui vient tout juste d’être construit. Et sa grande particularité, c’est qu’il est entièrement passif.

Afin de remplir les exigences d’un bâtiment passif, une enveloppe totalement hermétique a été constituée, l’objectif étant bien sûr de réduire au maximum les déperditions thermiques. Si de nombreux efforts ont été déployés afin de parvenir à ces fins, le peu de maintenance et l’entretien quasi-moindre d’un tel système constructif ne peut être qu’appréciable, surtout quand économie d’énergie et esthétisme urbain travaillent de pair.

Car en effet, dans un quartier moderne où les structures contemporaines se bousculent, le bâtiment dont il est question, qui abrite quarante logements répartis sur cinq étages, se devait de posséder une esthétique propre et singulière. Décomposé en deux blocs distincts posés l’un sur l’autre et affichant une façade toute vêtue de noire métallique, le premier édifice passif de Rennes se démarque également de par ses loggias en bois.

Des besoins en chauffage fortement
limités pour des factures moins salées

L’avantage d’un appartement ou d’une maison passive, c’est qu’il/elle offre une isolation on ne peut plus optimale. Recouverts d’un manteau qui les protègent des signes agressifs de l’hiver, les logements de la ZAC Beauregard emmagasinent efficacement la chaleur. En effet, la chaleur dégagée à l’intérieur du bâtiment et celle fournie par l’extérieur via l’ensoleillement suffisent amplement à répondre aux besoins des ménages en matière de chauffage. Tel est l’avantage de la maison passive en 2017 : une fois occupé, l’habitat ne perd pas la chaleur interne. Nul besoin de chauffage pour offrir le confort et la douceur requis à ses occupants.

Pour réaliser un tel exploit, on a dû apposer 1 600 m² de panneaux M62 composés d’un parement thermolaqué durable dans le temps et d’un pare-vapeur. Un isolant PIR a également été appliqué sur les façades. Posés verticalement, les panneaux mesurent entre 9 et 12 mètres de longueur. Toutefois, afin de ne pas rendre l’ensemble trop brouillon, les architectes ont volontairement fait le choix de dynamiser les façades, lesquelles sont coulissantes (elles peuvent donc s’ouvrir ou se fermer selon les besoins). À titre d’exemple, la consommation de chauffage au sein de cet édifice unique à Rennes n’est que de 14,4 kWh par m² et pas an.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus